Nice : Diawara passe par la case prison

L'actuel défenseur de l'OGC Nice, Souleymane a été écroué dans la nuit de jeudi à la prison des Baumettes à Marseille. Il aurait tenté de se faire justice lui-même dans une affaire d'escroquerie dont il serait la victime. Un coup dur pour l'ancien joueur de l'OM et un nouvelle mauvaise publicité pour le club niçois.


C'est la nouvelle qui a chamboulé toutes les pages sportives de ce vendredi matin. Souleymane Diawara, ancien international sénégalais a, selon La Provence, passé la nuit à la prison des Baumettes à Marseille. Il aurait tenté de se faire justice lui-même dans une affaire d'escroquerie. L'ancien joueur de l'Olympique de Marseille aurait fait appel à quatre hommes de main pour ce venger dans cette affaire. Il a été mis en examen pour menaces et extorsion de fond. Il s'agirait d'une affaire de voiture commandée par le joueur à un intermédiaire, qui n'est jamais arrivée. Les quatre individus étant venu faire pression sur ce dernier, précise RMC.

L'image de l'OGC Nice encore entachée

Un peu moins d'une semaine après la tentative d'envahissement des loges présidentielles par certains supporters et quelques mois après les heurts lors du match face à Bastia, le club de la Côte d'Azur est à nouveau assimilé à des actions peu reluisantes. L'affaire Diawara intervient comme un caillou de plus dans la chaussure du président du club, Jean-Pierre Rivère. L'homme d'affaires de 57 ans a toujours essayé depuis sa nomination en 2011 de lisser l'image d'un club qui a fait beaucoup parler ces dernières années. Cette fois le club en lui même n'y est pour rien mais il devra assumer l'image que lui donne l'un de ses salariés.

Et le sportif dans tout ca ?

Dans une situation assez compliquée à sept journées de la fin du championnat de France, les Aiglons se seraient passé volontiers d'une telle affaire. Le club azuréen pointe à la 13e place à seulement six points du premier relégable. S'ils ont dernièrement battu Lyon à Gerland les hommes de Claude Puel n'ont gagné qu'un seul de leurs neuf derniers matches en Ligue 1. L'absence d'un joueur expérimenté comme Diawara à l'approche du sprint final pourrait faire mal à Nice.

Parler d'un longue absence est encore tôt mais l'ancien numéro 21 de l'OM sera au moins absent ce dimanche pour le déplacement des Aiglons à Reims face à un adversaire direct dans la course au maintien. En cas de culpabilité avérée, Souleymane Diawara devra déserter un peu plus longtemps la défense d'un club qui devra composer avec Kevin Gomis, Romain Genevois ou encore Mathieu Bodmer pour le remplacer.

Avatar photo
Thomas Bartoli