Un an après la déroute française en Afrique du Sud, Nicolas Anelka donne sa version des faits au Parisien et explique que toute cette histoire est à l’image de sa carrière en équipe de France, une grande incompréhension et un échec. Faisant référence aux récentes déclarations de Luc Ferry sur un ministre français pédophile au Maroc, Anelka déclare « Quand on voit des hauts représentants français être plongés dans des histoires d’agressions sexuelles ou de harcèlement, on se demande qui sont les racailles ». L’interview sera aussi diffusée ce soir sur Canal+ dans « le Grand Mag », la nouvelle émission en clair de la chaîne cryptée (19h10).