Plus appelé depuis le 29 février 2012 et un match face au Rwanda, Peter Odemwingie n’est sûrement pas prêt de retourner en sélection. C’est ce qu’a clairement signifié Stephen Keshi, sélectionneur du Nigeria : « Je suis heureux que Peter marque avec son club et il est maintenant de retour à un bon niveau. Mais ce n’est pas assez selon moi pour l’appeler à la Coupe du monde ». Auteur d’un doublé avec Stoke City ce week-end, le Nigérian n’est pas réclamé par Keshi qui préfère le collectif à l’individualisme : « Ce que la plupart des Nigérians ne comprennent pas, c’est que cette équipe ne repose pas sur un seul joueur, mais sur tout un collectif. Aucun joueur n’est roi dans l’équipe, tous les joueurs sont égaux. Je ne veux pas inviter un joueur qui saurait perturber l’alchimie et l’unité de l’équipe ». Et d’ajouter : « Comment se fait-il que certains Nigérians ne cessent de parler de joueurs comme Ikechukwu Uche et Peter Odemwingie ? Sont-ils les seuls joueurs qui font de bonnes choses et qui ne sont pas invités ? Et pourquoi les gens ne parlent pas de Lukman Haruna et Michael Babatunde ? »