Comme pressenti depuis plusieurs mois, Paul Le Guen devrait bien prendre place sur le banc du Nigeria. Interrogée par le site Vanguard, une source au sein de la Fédération (NFF) a confirmé que le technicien français fait bien figure de favori. « Il est enthousiaste et veut travailler avec les Super Eagles. C’est un gentleman et quelqu’un de très discipliné« , ajoute la même source. Les dernières discussions porteraient sur le salaire puisque l’ancien sélectionneur du Cameroun et d’Oman réclamerait 44 000 euros par mois.

Les pistes Stade Brestois et Anderlecht n’ayant pas abouti, Le Guen pourrait donc rebondir sur le banc du champion d’Afrique 2013, hors-course pour la CAN 2017 et placé dans un groupe de la mort pour les qualifications au Mondial 2018. Le président de la NFF, Amaju Pinnick, a récemment fait savoir que le nouveau sélectionneur serait nommé sous 15 jours.

 Sur le même sujet : Le Guen, ça se confirme