Alors que le père de John Obi Mikel a été enlevé depuis vendredi, ses ravisseurs sont entrés jeudi en contact avec le milieu de terrain de Chelsea. En effet, Sport Entertainment & Media Group (SEM), la société qui gère les intérêts du joueur nigérian , affirme qu’Obi Mikel a reçu une demande de rançon « assez importante » des ravisseurs, rapporte Ouest France. L’entreprise n’a pas voulu dévoilé le montant de la rançon, « pour des mesures de sécurité. »