L’échec du Nigeria dans les éliminatoires de la CAN 2015 a toujours du mal à passer. Alors que les Super Eagles ne défendront pas leur titre glané en 2013 en Afrique du Sud, Sunday Oliseh ne décolère toujours pas. Ancien capitaine de la sélection, le désormais consultant impute une partie de la déroute nigériane au sélectionneur, Stephen Keshi, coupable de suffisance. « La plupart d’entre nous joue au football depuis l’enfance et certains croient que cela suffit pour être un expert du football. C’est dangereux. Si vous voulez être un entraîneur de haut niveau, vous avez à étudier en vue d’obtenir une licence et même alors, cela ne garantis pas le succès. La façon dont les Super Eagles ont joué a causé leur élimination« , a déploré l’ancien milieu de terrain. « Lorsqu’une équipe manque d’individualité, il faut miser sur le collectif pour gagner. Mais lorsque nous donnons des conseils à Keshi, il croit que nous convoitons son poste d’entraîneur.«