Nigeria: Samson Siasia sélectionneur

C'est fait: après trois mois sans sélectionneur, les Super Eagles ont un nouveau patron. A 43 ans, l'ancien international Samson Siasia, passé par Nantes, s'assoit sur le banc de la sélection nigériane pour 4 ans. Avec un objectif double: qualifier le pays pour la CAN 2012 tout en reconstruisant une sélection malade.


Le Nigeria en a soupé des entraîneurs étrangers. Sans sélectionneur depuis le départ du Suédois Lars Lagerbäck au terme d'une élimination sans gloire de la Coupe du monde, dans un groupe pourtant à leur portée (Argentine, Corée du Sud, Grèce), les Super Eagles se sont trouvés un nouveau patron: l'ex-international Samson Siasia.

L'ancien attaquant du FC Nantes, champion d'Afrique 2004, s'était déjà assis sur le banc des Super Eagles. En tant qu'adjoint d'Augustine Eguavoen de 2005 à 2007. C'est ce même Eguavoen qui laisse sa place à un Siasia qui a fait ses armes avec les sélections de jeunes nigérianes avec lesquelles il a remporté une médaille d'argent au JO de 2008 ainsi que la CAN junior 2005. Une certaine réussite qui rassure les supporters des Super Eagles, même si ses performances à la tête de Heartland FC, l'un des clubs majeurs du pays, laissent à désirer. “Son choix était devenu une évidence”, a cependant défendu Emmanel Ikpeme, secrétaire de la NFF.

Reconstruire

En attendant, le technicien de 43 ans a signé un contrat de quatre ans avec la Fédération nigériane de football et prendra officiellement ses fonctions le 1er décembre. Cette nomination est loin d’être une surprise puisque Siasia avait été pressenti dès le départ de son prédécesseur en juillet dernier. La NFF avait cependant dû mettre entre parenthèses ce recrutement lorsqu’une affaire de corruption impliquant plusieurs de ses membres avait éclaté quelques semaines après le Mondial sud-africain. L’intervention du gouvernement avait ensuite conduit la FIFA à suspendre l’instance fédérale jusqu’au 9 octobre.

Objectif pour Siasia: emmener le Nigeria à sa septième Coupe d'Afrique des Nations consécutive. Pour l'heure, avec une victoire en deux matches, les Super Eagles sont deuxièmes du groupe B, derrière la Guinée. “Il y aura une différence: nous allons jouer un football offensif, plus libre, plus fluide, a assuré Siasia. Nous devons regarder où il nous manque des joueurs. Je ne veux pas dire que nous allons nous débarrasser de tous les anciens joueurs mais nous devons nous pencher sur les postes où il faudra injecter des nouveaux. Mais, avant, je vais aller à la rencontre de ceux qui sont déjà là avant de chercher ces nouveaux joueurs. Je sais dans quel état est la sélection. L'équipe n'est pas en grande forme. Le match amical du 17 novembre contre l'Iran nous permettra de prendre la mesure de ce que nous avons sous la main.”

Avatar photo
Nicholas Mc Anally