L’Olympique de Béja était sous le choc mardi. Comme le rapporte Shems FM, le coach adjoint Hamid Hbachi aurait agressé l’entraîneur principal Samir Jouili à la fin de la séance d’entraînement. Les joueurs et les dirigeants auraient même assisté à la scène. Samir Jouili, nouvel entraîneur des Cigognes depuis le début du mois, a par la suite fait ses valises et quitté la ville. En n’oubliant pas de porter plainte contre son agresseur.