« J’aimerais que ça n’arrive pas, qu’on saute ce match de samedi. Mais c’est la vie. Que je le veuille ou non, ce jour arrivera. Je ne sais pas comment ça se passera, je ne pensais pas que ça arriverait un jour. » Lors de la remise du Prix Marc Vivien Foé, André Ayew confiait à Afrik Foot l’embarras qui l’habite à l’idée de disputer son dernier match au Vélodrome samedi contre Bastia. Le Ghanéen pourrait bien voir son souhait exaucé. Il souffre d’une « douleur à la voûte plantaire » contractée au cours de l’entraînement de jeudi et est incertain pour la rencontre. Une absence qui ne ferait pas les affaires de l’OM, déjà privé de Mario Lemina, et qui doit impérativement s’imposer pour espérer se qualifier pour la prochaine Ligue des champions.