OM-Diawara : “Il ne faudra pas venir pleurer”

Alors que l'Olympique de Marseille avance à tâtons dans ce mercato estival et cherche à se renforcer à moindre coût avec des joueurs en fin de contrat et des jeunes issus du centre de formation, Souleymane Diawara a tenu à prévenir sa direction des effets d'une telle politique de recrutement. L'international sénégalais voit mal la formation phocéenne tenir la cadence toute une saison en disputant les trois compétitions nationales en plus de la Ligue Europa. “Je suis d'accord sur le principe quand on dit qu'il faut intégrer des jeunes du centre de formation avec l'effectif pro; mais ce n'est sûrement pas avec des jeunes que l'on sera champions ! Il faut dire la vérité“, a expliqué le Lion de la Teranga à La Provence, avant de poursuivre : “Maintenant, si les dirigeants décident de débuter avec des jeunes, il faudra revoir les objectifs à la baisse. Ce sera impossible à tenir. Et ce n'est pas la peine de se voiler la face. Si on dit que le club ne peut pas recruter, que des jeunes seront intégrés et que les joueurs libres seront privilégiés, il ne faudra pas pleurer si on finit dixièmes du championnat.” Voilà qui a le mérite d'être clair.

OM-Diawara : “Il ne faudra pas venir pleurer”
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.