Récemment cambriolé, André Ayew est agacé et se pose des questions sur son avenir à Marseille. Dans La Provence, l’attaquant ghanéen de l’OM a clairement confié sa peur après que des membres de sa famille ont été cambriolés et braqués pour la deuxième fois de la saison dans la villa qu’il occupe avec son frère, dimanche pendant le match Caen-OM (2-2). « Franchement, ça fait peur, a-t-il estimé. Surtout, ça m’amène à réfléchir sur mon avenir à Marseille. Lorsque j’ai appris la nouvelle, j’étais très énervé. Aujourd’hui, il faut que je prenne du recul. »