Alors que le président Louis Nicolllin a indiqué qu’il ne laisserait pas partir Younès Belhanda pour moins de 20 millions d’euros lors du mercato estival, le Paris Saint-Germain serait prêt à verser cette somme pour débaucher le meneur de jeu de la formation héraultaise, d’après L’Equipe. Avec ses finances quasiment sans limites, la somme réclamée par le MHSC paraît dérisoire pour le club de la capitale et l’international marocain, qui va manquer la fin de saison après son exclusion mardi contre Evian (2-2,) lors de la 35e journée de Ligue 1 pourrait être l’une des premières recrues des Rouge et Bleu à l’intersaison.