Encore une casserole qui risque d’écorner l’image de Serge Aurier. Blessé et non retenu en sélection ivoirienne, le latéral droit du Paris Saint-Germain se trouve actuellement en vacances, en profitant notamment pour se rendre en boîte de nuit. C’est justement en sortant d’une discothèque que l’ancien Toulousain a été placé en garde à vue, très tôt ce lundi matin, un peu avant six heures, dans le quartier des Champs-Elysées.

Légèrement alcoolisé, l’Eléphant ferait partie d’un groupe de personnes qui a insulté des agents de la BAC qui patrouillaient dans le secteur à la suite d’une sortie de boîte « un peu agitée » selon Le Monde. Mais le défenseur ne s’en serait pas arrêté aux insultes puisqu’il aurait été placé en garde à vue pour « violences volontaires contre dépositaire de l’autorité publique » après avoir donné un coup de coude à un policier. Après l’affaire Periscope, ce nouveau dérapage risque d’être celui de trop pour Aurier…

MAJ 21h : Selon L’Equipe, la garde à vue de Serge Aurier a été prolongée de 24 heures. « Il n’y a eu aucun coup de la part de Serge, ni un coup de coude, ni quoi que ce soit. Il leur a répondu (aux policiers, ndlr) mais il n’y a pas eu d’échanges de coups », a assuré le clan du joueur au quotidien sportif.