«Le noir qui est là, allez voir qui c’est, le noir là-bas, ce n’est pas possible de se comporter comme ça». Ciblé par les propos à connotation raciste du 4e arbitre Sebastian Coltescu mardi à l’occasion du match de Ligue des champions entre le Paris Saint-Germain et l’Istanbul Basaksehir, l’entraîneur adjoint du club turc, Pierre Webo, a très mal vécu cet épisode. Ancien coéquipier du Camerounais, Geremi Njitap a donné de ses nouvelles dans les colonnes de L’Equipe.

«Ce n’est pas simple, il a été très affecté. (…) Il est très touché, choqué. Il n’a pas compris pourquoi il (Coltescu, ndlr) a utilisé ce terme pour le désigner. Il se pose toujours des questions : ‘Pourquoi ça m’est arrivé ?’ Il serait sorti, sinon, sans rien dire (suite à son expulsion, ndlr)… Sa réaction a été spontanée. ‘Tu m’as sanctionné mais pourquoi me désigner par ma couleur de peau avec des termes barbares.’ Il est dégoûté…», a confié l’ancien milieu de terrain du Real Madrid et actuel président de la FIFPro Afrique (le syndicat mondial des joueurs).

Pour tenter de remonter le moral à son cousin éloigné, Njitap a souligné l’aspect historique de cette soirée avec deux équipes qui ont pour la première fois décidé de quitter conjointement le terrain pour dire non au racisme. « Il a eu d’ailleurs tous les acteurs du jeu au téléphone, la FIFA, l’UEFA, la FIFPro, tout le monde est concerné, le président turc l’a même appelé. (…) Je lui ai dit : ‘Tu vas peut-être porter cette affaire pour éradiquer une fois pour toutes ce fléau dans le foot.’ Mais ce que les deux équipes ont fait est magnifique, c’était un message fort, cette communion dans un tel match. Mais il ne faut pas s’arrêter à ça. On doit aller plus loin maintenant. Il faut bien comprendre ce qui s’est passé, analyser pour mettre en place les actions nécessaires», a plaidé le Camerounais. En attendant, Webo, qui a vu l’UEFA annuler son carton rouge, tentera de reprendre ses esprits pour remplir au mieux son rôle d’adjoint ce mercredi (18h55) lorsque le match reprendra à la 13e minute.

Sur le même sujet : le joueur, l’international, l’adjoint… Zoom sur Pierre Webo