Copieusement sifflé par le public israélien lors des deux dernières éditions du Trophée des Champions en raison de son soutien affiché à la Palestine, Achraf Hakimi  a débuté sur le banc mercredi lors du déplacement du Paris Saint-Germain sur le terrain du Maccabi Haïfa (3-1) en Ligue des Champions. Forcément, cette décision interpelle alors que le Marocain est un titulaire indiscutable au poste de latéral droit. Mais l’entraîneur Christophe Galtier assure que son choix obéissait à des critères purement sportifs.

«Hakimi n'a pas démarré tout simplement parce qu'il venait d'enchaîner huit matchs sur neuf, pas par rapport à l'environnement ou ce qui s'est passé au Trophée des Champions», a affirmé le technicien en conférence de presse. Entré à la 83e minute, l’ancien Merengue a eu droit aux sifflets habituels…