Enfin une décision courageuse de la part de la Fédération italienne ! Alors qu’il avait été expulsé après avoir quitté le terrain en signe de protestation à des insultes racistes dimanche dernier à Cagliari (0-1), le milieu de terrain de Pescara, Sulley Muntari, a vu la Cour sportive d’appel de la Fédération italienne (CSA FIGC) donner une suite favorable à sa requête.

« Compte tenu de la sensibilité particulière de la question, qui concerne les droits de l’homme avant ceux de l’athlète« , l’instance a annulé la sanction du Ghanéen, qui avait provoqué un tollé.

 Sur le même sujet : Muntari, de victime à coupable…