Alors que les joueurs binationaux sont très attaqués après la piteuse élimination des Fennecs au premier tour de la Coupe d’Afrique, Mohamed Raouraoua président de la fédération algérienne de football (FAF), est monté au créneau pour les défendre. « Je déplore cette campagne menée contre les joueurs de la sélection algérienne, en particulier ceux formés en Europe, après l’élimination au premier tour de la Coupe d’Afrique. Au lieu de remercier ces joueurs pour tous les sacrifices qu’ils font par amour à leur pays, certains sont en train de les descendre en flammes » (…) « Ceux qui pensent que des joueurs comme Mahrez et Brahimi viennent en sélection pour de l’argent se trompent énormément, car ce qu’ils gagnent dans leurs clubs leur suffit largement pour mener la belle vie », a-t-il déclaré dans un discours.

très contesté, Mohamed Raouraoua n’a pas encore fait part de sa décision concernant une éventuelle nouvelle candidature pour la présidence de la Fédération.