Jeudi, la RD Congo et le Cap Vert ont réalisé leur deuxième match nul de la CAN 2015 (0-0). Un résultat qui n’arrange aucune des deux sélections et laisse des regrets aussi bien à Florent Ibenge, sélectionneur des Léopards, qu’à Rui Aguas, son homologue du Cap Vert.


Florent Ibenge (sélectionneur de la RD Congo) : « On a perdu une mi-temps bêtement. En première période, on était trop timorés. C’était mieux en deuxième mi-temps, on a conservé le ballon mais on ne s’est pas procuré d’occasions nettes. On a quand même vu qu’en faisant courir cette équipe du Cap Vert, elle a fini avec des crampes. Malheureusement, on n’a pas exploité les côtés comme on aurait dû le faire parce que c’était là où ils étaient le plus friables.

Contre la Tunisie, on n’a pas d’autre alternative que de gagner. On va essayer de soigner le mental des joueurs, parce qu’il est atteint. On a joué deux matches avec l’impression qu’on doit gagner et on ne gagne pas. »

Youssouf Mulumbu (milieu et capitaine de la RD Congo) : « J’ai eu mal aux adducteurs, il faut faire des examens pour voir ce qu’il en est. J’ai vraiment ressenti de la douleur. Le plus important c’était le match, et on n’a pas gagné. On a rien montré, on aurait dit qu’on avait peur, donc je suis un peu en colère et mécontent. On était la meilleure équipe mais on n’y croyait pas. Le dernier match, il s’agit de gagner ou rentrer à la maison. Je sais qu’on peut gagner, on mérite de sortir des poules. »

Ryan Mendes (attaquant du Cap Vert, au micro de Canal+) : « On est un petit peu frustrés parce qu’on fait une très bonne première mi-temps. On doit marquer, or on ne marque pas. Et puis en deuxième mi-temps, on a eu encore des occasions pour marquer, pour gagner le match. On ne le fait pas, encore une fois.

On a encore notre chance sur le dernier match contre la Zambie. On va bien se reposer pour bien l’attaquer, parce qu’on a vraiment envie de passer. Le seul truc qui nous manque, c’est le but, donc on va essayer d’être efficaces. Si on marque nos buts, on peut faire de belles choses. Mais si on continue à jouer comme ça et qu’on marque pas, je pense qu’on va rentrer à la maison ! »

José Rui Aguas (sélectionneur du Cap-Vert) : « Le nul n’est pas un résultat juste. Ça a été un peu la répétition du match contre la Tunisie. La première mi-temps a été très bonne, on a eu trois, quatre ou cinq occasions pour marquer. On a baissé de pied en début de deuxième mi-temps, mais on était toujours plus dangereux, surtout à la fin du match avec deux occasions nettes. On est déçu, mais parfois c’est comme ça.«