A quelques heures d’affronter les Chevaliers de la Méditerranée lors de la 4e journée des éliminatoires du mondial 2014, les joueurs de la RD Congo ne sont pas franchement rassurés par la situation sécuritaire qui règne en Libye, soumise à la violence de diverses milices armées. « Les joueurs sont inquiets à la veille de ce match. Ce sont des jeunes joueurs qui pour certains n’ont vécu qu’en Europe. Et comme ils ont entendu des tirs d’armes automatiques cette nuit et aussi des bruits d’armes lourdes mercredi pendant l’entraînement, ils sont déstabilisés. D’ailleurs, notre fédération a envoyé une lettre officielle pour protester contre cette tenue du match ici en Libye. L’ambassadeur de la RDC avait demandé à ce que ce match n’ait pas lieu pour des raisons de sécurité. On va essayer de rester concentrer sur cette rencontre mais j’avoue que c’est bien compliqué« , n’a pas caché Claude Le Roy, le sélectionneur des Léopards, s’exprimant sur le site de la Fédération congolaise. Le technicien redoute aussi le « comportement des Libyens sur le terrain. Je ne sais pas s’ils sont plus faibles que nous. C’est une équipe qui a battu le Cameroun et qui est assez truqueuse. La dernière fois à Kinshasa il y a eu 14 minutes d’arrêts de jeu… On va donc essayer de le gagner comme on le fait toujours« , a positivé Le Roy.