A la suite du drame qui a émaillé la rencontre entre l’AS Vita Club et le TP Mazembe, les autorités congolaises ont annoncé l’ouverture d’une enquête pour déterminer l’origine du drame qui a pour l’heure causé la mort de 15 personnes présentes au stade. Des premiers éléments, la nombreuse foule présente dans l’enceinte s’est retrouvée coincé devant les sorties et des bousculades ont eu lieu pour tenter d’échapper aux tirs de gaz lacrymogènes alors que certains supporters avait causé l’arrêt du match après des jets de projectiles.