Présent lundi en conférence de presse, le président de la Fédération congolaise (Fecofa), Constant Omari, en a profité pour expliquer que l’absence de Giannelli Imbula à la CAN 2019 correspond avant tout à un choix du staff technique. Le cas du milieu de terrain de Kilmarnock, Aaron Tshibola (24 ans), lui aussi évincé de la liste finale, est en revanche bien différent puisque l’ancien international U18 anglais n’est tout simplement pas encore qualifié pour jouer avec les Léopards en match officiel.

«Nous avons fait toutes les démarches, mais il y a deux fédérations (écossaise et du nord-irlandaise) qui refusent de nous répondre jusqu’à présent. La FIFA ne peut pas libérer un joueur si la fédération qui l’a utilisé dans les équipes de jeunes n’a pas donné la confirmation que ce jeune n’a pas participé à l’équipe A», a indiqué Omari dans des propos rapportés par Radio Okapi. «Et jusqu’au moment où nous vous parlons, il n’y a pas de suite. Mais, nous allons encore leur écrire une énième lettre en réservant copie à la FIFA, peut-être que si celle-ci intervient, nous aurons une suite favorable.»

En attendant, Tshibola va devoir prendre son mal en patience.