ONE-France réagit à l’attribution d’une prime d’un million de dollars (760.000 euros) par Teodoro Obiang Nguema, officiellement ministre de l’Agriculture, à l’équipe de football de Guinée-équatoriale pour récompenser chacune de ses victoire dans la Coupe d’Afrique des Nations : « La question n’est pas de savoir si les joueurs ont mérité cette prime, mais d’où provient cet argent et comment le fils du président l’a financée. Nous connaissons tous le train de vie de M. Obiang junior, et le doute quant à l’origine de ces fonds est permis. La « prime football » d’Obiang illustre parfaitement le besoin de plus de transparence en Guinée-équatoriale. L’Europe doit agir au plus vite pour imposer une législation régulant le secteur pétrolier et l’argent versé à des gouvernements comme celui de Teodoro Obiang pour l’exploitation des ressources naturelles », a déclaré Guillaume Grosso, le directeur de ONE France.

Lire aussi l’article : Biens mal acquis : des véhicules de la famille Obiang saisis par la justice française