Egypte

L’Egypte a obtenu gain de cause. Tard dans la soirée de samedi à dimanche, le jury d’appel de la Confédération africaine de football (CAF) a annoncé qu’il a accepté le recours déposé par les Pharaons et qu’il lève la suspension de deux matchs infligée au latéral gauche Marwan Dawoud. Le joueur d’ENPPI avait été sanctionné pour sa «conduite violente» et son implication dans la bagarre générale survenue dans les couloirs après le quart de finale de la CAN 2021 contre le Maroc (2-1, a.p.). Cette décision signifie que l’Egyptien pourra participer à la finale ce dimanche face au Sénégal (coup d’envoi à 20h).

Dawoud ne compte que deux sélections et n’a pas disputé la moindre minute dans cette CAN, et il serait exagéré de dire que ce retour change la donne pour ce match. Mais, en raison des nombreux absents dans la défense des Pharaons, privée de son taulier de l’axe Ahmed Hegazy et des deux latéraux Akram Tawfik et Omar Kamal dans l’autre couloir, le droit, Dawoud sera l’un des rares défenseurs à disposition de Carlos Queiroz et, sait-on jamais, celui-ci pourrait avoir son rôle à jouer sur ce match…