Salah Egypte

Enceinte flambant neuve de 50 000 places inaugurée en février, le Stade Abdoulaye-Wade de Diamniadio, à 30 km de Dakar, accueille le premier match officiel de son histoire ce mardi à l’occasion du barrage retour de la Coupe du monde 2022 entre le Sénégal et l’Egypte. Le tout à guichets fermés et dans une ambiance explosive, comme les Pharaons l’ont appris à leurs dépens !

Tout a commencé avant le coup d’envoi avec des embouteillages qui ont amené la délégation égyptienne à arriver en retard au stade. Les Pharaons ont demandé un report du coup d’envoi. En vain. Au moment de l’hymne des visiteurs, les sifflets descendus des tribunes ont complètement couvert le son de la sono, tandis que de multiples lasers ciblaient le visage des joueurs égyptiens.

La partie a ensuite démarré dans un vacarme assourdissant, conforté par le but rapide de Boulaye Dia, qui a ouvert le score après seulement 4 minutes et remis les 2 équipes à égalité sur les deux matchs. Quelques minutes plus tard, le gardien des visiteurs, Mohamed El Shenawy, a été touché à la jambe sur une bouteille lancée des tribunes. Heureusement que l’intervention de supporters plus raisonnables a permis de calmer les fauteurs de troubles… Atmosphère électrique aussi au bord du terrain avec des invectives entre les deux bancs sur plusieurs contacts. Le meilleur, mais aussi le pire, mais quelle ambiance !