Sénégal : les révélations étonnantes d’Abdou Diallo sur son choix de sélection

La carrière internationale d’un joueur tient parfois à peu de choses et Abdou Diallo en est l’exemple parfait. En programmant une opération chirurgicale à titre privée à quelques semaines de l’Euro Espoirs en 2019, celui qui était alors le capitaine de l’équipe de France Espoirs s’est attiré les foudres du sélectionneur Sylvain Ripoll qui ne l’a pas retenu pour sa compétition. Celui qui était alors défenseur au Borussia Dortmund s'est donc retrouvé de facto en vacances et il a profité de ce rare moment pour faire un voyage au pays de ses ancêtre au Sénégal. Une fois sur place, le charme a opéré instantanément.

«Après ma non-sélection avec les Espoirs, j'ai été au Sénégal car j'avais un peu de temps (…) Tous les préjugés, ils tombent. Ils tombent, ils tombent, ils tombent. Je kiffe, ma femme elle kiffe. Si j'avais su avant… Je rentre en France, je signe à Paris. L'année dernière, je suis allé au consulat, j'ai demandé le numéro à Gana Gueye. Je voulais mes papiers pour être Sénégalais», a raconté le latéral gauche polyvalent du PSG dans un entretien accordé à la chaîne Youtube Oui Hustle.

«Au consulat, on m'a demandé si j'avais appelé le sélectionneur, j'ai dit non. De fil en aiguille, j'ai eu le sélectionneur au téléphone. Je lui ai dit une fois que je serai prêt je prendrai ma décision, il n'avait pas besoin de me convaincre. Si je viens au Sénégal c'est que je veux y aller, je voulais régler des affaires personnelles. Je les ai réglées et j'ai dit ‘c'est bon je viens'», a ajouté le Parisien. Alors que certains binationaux préfèrent se faire longtemps désirer, Diallo, lui, a entamé toutes les démarches de sa propre initiative, sans rien réclamer. Une superbe histoire !

Sénégal : les révélations étonnantes d’Abdou Diallo sur son choix de sélection
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.