Mané Sénégal

Vainqueur de la CAN 2021 en février avec le Sénégal et sacré meilleur joueur de la compétition, Sadio Mané a passé un mauvais quart d'heure en 8es de finale contre le Cap-Vert (2-0). Victime d'une commotion cérébrale suite à un choc avec le gardien adverse, Vozinha, l'attaquant a d'abord été contraint de se rendre à l'hôpital, puis son ex-club de Liverpool a ensuite tenté de le dissuader de prendre part aux quarts de finale malgré une évolution favorable.

«Quand je me suis blessé, cette commotion cérébrale, c’était un moment difficile. Il y avait les cas de Covid, les conditions du terrain, l’altitude pour moi, le problème était de changer les horaires des matchs. Mais quand j’ai eu cette blessure à la tête, j’ai eu peur. Mais le pire est que Liverpool a mis la pression. Ils ont écrit une lettre à la FIFA comme quoi cette blessure nécessite 5 jours de repos. Le calcul fait, je ne devais pas jouer les quarts de finale“, a raconté la recrue du Bayern Munich dans l'émission1 vs 1 de Pro Direct.

Mané a alors pris ses responsabilités et une décision qui en dit long sur son amour de la patrie. “Il y avait le docteur de notre équipe nationale qui devait respecter les règles. (…) J’étais dans la chambre, ils m’ont dit que je ne devais pas jouer les quarts de finale, j’ai appelé immédiatement le coach (Aliou Cissé) pour lui dire que c’est hors de question ! Il faut me mettre dans le onze parce que je vais jouer. Il a dit ‘OK, je vais parler avec le docteur'. J’ai appelé le président de la Fédération Augustin Senghor et son vice-président Abdoulaye Sow, je leur ai il faut qu’on fasse une réunion. Pour moi, il était important de jouer la CAN, je pouvais même y laisser ma vie ! On s’est réuni pendant une heure et je leur ai dit ‘faites-moi un contrat que je vais signer pour dire si je meurs c’est de ma faute'. Finalement, je n’ai pas signé le papier. On a fait un autre scanner le jour de match pour envoyer à la CAF pour dire que je suis apte à jouer», a conclu le Bavarois. Un état d'esprit absolument magnifique.