Asamoah Gyan au Shanghai SIPG, ce n’est plus qu’une question d’heures. Arrivé mercredi en Chine, l’international ghanéen a été accueilli en star par les supporters du club, avant de prendre la direction d’un centre de soin. L’attaquant y a passé la traditionnelle visite médicale et attend désormais les résultats définitifs avant de signer son contrat et d’être officiellement présenté. Après trois saisons passées à Al Ain aux Emirats, où il a à chaque fois terminé meilleur buteur de la saison, l’ancien Rennais s’est vu offrir un pont d’or avec un salaire à 1,2 million d’euros mensuels, soit près de 300 000 euros de plus que ce qu’il percevait dans le Golfe.