La Sierra Leone est très durement touchée par le virus Ebola. Le monde du football n’est pas épargné alors que le président Ernest Bai Koroma vient de décréter l’état d’urgence sanitaire. Celui-ci devrait être en place pour une fourchette comprise entre 60 et 90 jours, selon la BBC. Durant ce laps de temps, la fédération locale a indiqué qu’aucun match n’aura lieu sur le territoire. Autrement dit, l’état d’urgence risque d’avoir des répercussions sur le groupe D des éliminatoires de la CAN 2015.

Les Leone Stars vont avoir du mal à préparer leur déplacement en Côte d’Ivoire (5-6 septembre) tandis que la réception de la RD Congo (9-10 septembre) pourrait tout simplement être annulée (ou reportée si la CAF fait preuve de compréhension). La deuxième phase du championnat local est également reportée. Vendredi, le Sierra Leone s’était qualifiée par forfait pour la phase de groupes des éliminatoires de la CAN 2015 suite au refus des autorités des Seychelles, leur adversaire, d’accueillir les Leone Stars sur leur territoire, de peur qu’ils ne contribuent à propager le virus.