Standard: Carcela proche du Spartak

Le Spartak Moscou a mis les petits plats dans les grands. En offrant plus de 9 M€ pour Mehdi Carcela, le géant russe a pris de vitesse tous ceux qui s'intéressaient au milieu de terrain marocain du Standard de Liège. Et, a priori, le joueur de 22 ans, actuellement blessé, n'est pas insensible aux sirènes du Spartak. “Mehdi est à un moment crucial de sa carrière, a assuré à La Dernière Heure le père de l'intéressé. Il est logique qu’il réfléchisse bien à la question. Déménager à Moscou, ce n’est pas rien. Un gros contrat financier, c’est bien, mais il doit aussi se demander s’il sera heureux en Russie. C’est loin de sa famille, il ne parle pas le russe… Je pense qu’il attend de voir s’il reçoit une belle offre d’un club européen. Si ce n’est pas le cas, je pense qu’il signera au Spartak. Il est en contact avec Boussoufa, mais c’est encore différent de jouer pour Anzhi, dans un coin perdu en Russie, ou à Moscou, dans la capitale. Il n’y a pas d’urgence. Qui sait s’il n’aura pas une possibilité en Italie ou en Espagne. Rester au Standard ? Pourquoi pas ? Mais il devrait avoir un contrat revu à la hausse, car il n’a certainement pas le plus gros salaire…

Standard: Carcela proche du Spartak
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.