Si Eyong Enoh a rejoint le Standard de Liège durant le mercato et s’entraîne depuis avec le groupe professionnel, l’international camerounais n’a pas encore pu prendre part à un match officiel. La faute au Certificat International de Transfert mis en place par la FIFA (TMS), que ne lui a toujours pas délivré son ancien club d’Antalyaspor. Le club turc refuse le départ du joueur, qui s’estime libre car une clause dans son contrat stipulait qu’en cas de relégation, il se retrouvait libre de tout engagement contractuel. Face à ce blocage, le Standard a décidé de passer à la vitesse supérieure et compte saisir la FIFA afin de faire valoir ses droits et ainsi pouvoir aligner le Lion Indomptable.