Prêté par Lyon à Sunderland, John Mensah veut rester en Angleterre. Sans doute parce que le défenseur ghanéen garde un mauvais souvenir de son passage en France, comme il l’a raconté au Sun. « Quand je suis parti à Lyon, un de mes amis a tuné ma voiture. Elle avait de grosses roues et semblait sportive. Un dimanche soir, après un match, je rentrais à l’hôtel quand la police, dans une voiture banalisée, m’a arrêté. Ils m’ont mis un flingue sur la tempe et criaient « Sors de la voiture, sors de la voiture ». J’étais sous le choc et voulais appeler mon avocat. L’un des policiers a couru vers moi et a jeté mon portable. Ils m’ont plaqué contre la voiture, m’ont mis les mains derrière le dos, serrant si fort que j’ai cru qu’ils allaient les casser. J’avais si peur. Ils m’ont mis des coups dans les jambes et m’ont tapé la tête contre le sol. J’ai toujours les marques, le sang coulait sur mon visage, a-t-il expliqué. L’Angleterre est un pays que j’adore. J’aime vivre ici et ma famille aussi. Quand je dois revenir en France, cela me rend triste après tout ce qui s’est passé. Je veux juste oublier. »