Sunderland: Sessegnon avant-centre

Asamoah Gyan est blessé, tout comme Danny Welbeck et Fraizer Campbell. Privé d'attaquants, Steve Bruce, l'entraîneur de Sunderland, n'a pas vraiment le choix: son avant-centre, lors de la réception de Fulham, s'appelle… Stéphane Sessegnon. Débarqué en provenance du PSG en janvier, le milieu de terrain béninois a la confiance de son coach. “Je ne l'ai jamais vu comme un avant-centre pur et dur mais nous l'avons mis sur des machines pour qu'il grandisse afin de devenir le nouveau Didier Drogba. C'est son nouveau surnom, a rigolé Bruce. Le talent de Steph, c'est qu'il est polyvalent. Quand vous faites venir quelqu'un de l'étranger, il a parfois besoin de six ou huit semaines pour prendre ses marques, sortir de l'hôtel et installer sa famille tout en s'habituant au jeu en Angleterre. Il y parvient maintenant. Il était très bon contre Birmingham. Il joue de mieux en mieux. Même si l'équipe ne gagne pas, ses performances individuelles sont vraiment bonnes.

Sunderland: Sessegnon avant-centre
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.