Tottenham : Adebayor est toujours là…

Annoncé sur le départ à Tottenham après une saison décevante, Emmanuel Adebayor est toujours un joueur des Spurs. Alors que la concurrence en attaque a été renforcée par l'arrivée de Roberto Soldado, les candidats ne se bousculent pas au portillon pour accueillir l'Epervier de 29 ans.


A deux ans du terme de son contrat, Emmanuel Adebayor ne devrait pas faire de vieux os à Londres. L'affaire est entendue depuis des mois. Après une bonne saison en prêt à White Hart Lane (17 réalisations), l'exercice 2012/13 du Togolais a été très décevant (18 titularisations en Premier League, pour 5 buts inscrits). Devancé par Jermain Defoe la saison passée à la pointe du 4-2-3-1 d'André Villas-Boas, l'Epervier doit faire face à la concurrence d'un attaquant supplémentaire en 2013/14.

Avec l'arrivée de Roberto Soldado, transfuge du Valence CF pour 30 millions d'euros, Adebayor risque tout simplement de passer numéro 3 dans la hiérarchie des avant-centres de Tottenham. Un départ est donc la seule issue. Depuis des mois, le Besiktas est justement candidat à l'accueil de l'attaquant de 29 ans.

Malgré les efforts du club stambouliote, qui s'était entendu sur un transfert aux alentours de 7 millions d'euros avec les Spurs mi-juillet, et qui est prêt à le rémunérer à hauteur de 115 000 euros hebdomadaires (presque autant qu'à Londres, où il perçoit 120 000 euros chaque semaine), l'ancien Monégasque continue à snober la piste turque.

Besiktas : juste une question de temps ?

Avant de se décider, peut-être attend-il de savoir si Besiktas participera ou non à une compétition européenne la saison prochaine. Pour jouer l'Europa League, les Aigles Noirs doivent sortir vainqueurs de leur barrage face à Tromsö. Ils peuvent également rêver de Ligue des champions puisque le TAS (Tribunal arbitral du sport) doit rendre son verdict le 28 août dans le scandale des matches truqués de Fenerbahçe. Si les Canaris sont suspendus, le Besiktas récupérerait leur place.

En attendant, le Togolais ne joue pas. Il ne faisait pas partie du groupe convoqué par Villas-Boas pour affronter Crystal Palace (1-0), samedi. La logique voudrait aussi qu'il ne soit pas retenu dans le groupe londonien amené à défier le Dinamo Tbilissi, jeudi, en barrage de l'Europa League. S'il entre en jeu, il devra en effet renoncer à participer à toute compétition européenne pour le compte de son futur club cette saison.

Le Real n'en veut plus

Un futur club qui ne sera pas le Real Madrid, par où il est déjà passé début 2011. D'après le Daily Mail, Daniel Levy, le président des Spurs, a bien essayé d'inclure Adebayor dans la vente de Gareth Bale au Real Madrid, mais l'offre n'a absolument pas intéressée Carlo Ancelotti, le nouvel entraîneur des Merengues. La presse britannique fait bien écho de l'intérêt de Fenerbahçe et Trabzonspor pour l'Epervier, mais force est de constater que celui-ci n'a toujours pas bougé.

Pourtant, il voudrait mieux, pour lui comme pour son club, qui se passerait bien de son salaire conséquent, qu'il trouve une porte de sortie. Il n'a plus que dix jours devant lui…

Tottenham : Adebayor est toujours là…
Romain Lantheaume

Je suis tombé amoureux du foot africain avec Didier Drogba, puis j’ai découvert Afrik-Foot en 2013. Depuis, nous ne nous sommes plus lâchés !