Parti du Paris Saint-Germain en 2017 pour échapper à un contexte devenu pesant suite à l’affaire Periscope, Serge Aurier garde un goût d’inachevé. Et le latéral droit de Tottenham a bien l’intention de retrouver son club de cœur d’ici à la fin de sa carrière.

«C’est même le projet. J’aimerais bien finir à Paris parce que c’est mon club de cœur», a glissé l’international ivoirien au micro de Canal Plus Sports Afrique. «J’ai lu récemment que des gens m’avaient associé à Marseille par rapport à une phrase que j’ai dite, mais ils n’ont pas bien compris ce que j’ai voulu dire. Pour Paris, j’aurais bien voulu beaucoup plus d’amour, il y a sentiment un peu d’inachevé. C’est mon club depuis tout petit, c’était un rêve pour moi de finir à Paris et il n’est pas terminé. Si je peux finir ma carrière à Paris, ce serait avec plaisir. J’aurais pu y rester toute ma carrière. Je suis le PSG de loin, mais ça reste mon club et ça ne bougera pas.»

Agé de 27 ans et sous contrat avec les Spurs jusqu’en juin 2022, l’ancien Toulousain dispose encore de quelques années pour accomplir son objectif.