Suspendu jusqu’à nouvel ordre pour son attitude jugée irrespectueuse à l’égard du président du TP Mazembe, Moïse Katumbi, le milieu offensif Trésor Mputu a pris la parole mardi en conférence de presse. L’international congolais a d’abord expliqué pourquoi il a lancé des gestes désapprobateurs en direction de la tribune VIP lors du match de dimanche contre DCMP (2-0).

«Les supporters chantaient que Pamphile Mihayo (l’entraîneur, ndlr) démissionne et moi, dans mes gestes, je disais ‘président ce n’est pas moi’. Les gens ont pris ça dans un mauvais sens, même notre chaîne de télévision de l’équipe a vu autre chose. Je suis avec le président Moïse depuis 16 ans. Je regrette seulement ce que les gens disent», a d’abord soutenu le Léopard avant de s’excuser.

«Avant d’être joueur, je suis l’enfant du président Moïse. Je ne sais pas si un enfant peut injurier son père. Notre président est politicien. Parfois, il y a des choses qui m’arrivent hors terrain à cause d’être son enfant. Mais dire que je l’ai injurié non. Si je suis Mputu, c’est grâce à lui. Je demande juste pardon à toutes les autorités qui étaient dans la tribune», a plaidé le joueur de 34 ans. «Je suis joueur de Mazembe, je ne souhaite plus quitter Mazembe et aller terminer ma carrière ailleurs. Que les supporters se tranquillisent et me pardonnent.» Excuses acceptées ?