L’aéroport de Tunis-Carthage a été le théâtre, dimanche en début de soirée, de scènes de violences terribles. Tout a commencé avec l’arrivée de quelques dizaines de supporters du Wydad de Casablanca, qui s’apprêtaient à reprendre l’avion pour le Maroc. Après de multiples provocations verbales en direction des Tunisiens présents dans la zone d’embarquement, ils ont littéralement retourné tout ce qui se trouvait sur leur passage jusque dans leur salle d’attente. Bancs, tables, tabourets, tout y est passé. En représailles, les Tunisiens présents se sont saisis de plusieurs supporters du WAC, qui ont été littéralement passés à tabac. Les forces de l’ordre, qui sont arrivées sur les lieux quelques minutes tard, ont arrêté, selon la radio tunisienne Mosaïque FM, douze supporters, coupables d’avoir « agressé deux policiers« . Le vol de la RAM – la compagnie marocaine – , initialement prévu pour 18h55, n’était toujours pas parti à 20 heures. Quelques supporters marocains, un peu plus calmes, ont expliqué à France Football avoir été victimes des gaz lacrymogènes de la police tunisienne après la finale de samedi après-midi à Radès.