Accusé d’avoir tenté de corrompre l’arbitre du match qui va opposer la Tunisie au Cameroun dans le cadre du barrage aller à la Coupe du monde 2014, le ministre des Sports tunisien, Tarek Dhieb, est sorti de son silence pour dénoncer la thèse faisant de lui l’homme qui cherche à nuire au football tunisien. Dans un communiqué de presse, le dirigeant a déploré des « assertions mensongères et calomnieuses touchant la personne du ministre » et des accusations dénuées de tout fondement. Il a par ailleurs déclaré qu’une enquête allait être menée pour rétablir la vérité au grand jour. Toujours est-il qu’en attendant, Mohamed Hayatou, le joueur camerounais d’Al Ittihad Tripoli, indique avoir des traces de cette tentative de corruption.