Tunisie : Le ministre des Sports rejette les accusations de corruption

Accusé d'avoir tenté de corrompre l'arbitre du match qui va opposer la Tunisie au Cameroun dans le cadre du barrage aller à la Coupe du monde 2014, le ministre des Sports tunisien, Tarek Dhieb, est sorti de son silence pour dénoncer la thèse faisant de lui l'homme qui cherche à nuire au football tunisien. Dans un communiqué de presse, le dirigeant a déploré des “assertions mensongères et calomnieuses touchant la personne du ministre” et des accusations dénuées de tout fondement. Il a par ailleurs déclaré qu'une enquête allait être menée pour rétablir la vérité au grand jour. Toujours est-il qu'en attendant, Mohamed Hayatou, le joueur camerounais d’Al Ittihad Tripoli, indique avoir des traces de cette tentative de corruption.

Tunisie : Le ministre des Sports rejette les accusations de corruption
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.