Mardi, la Fédération tunisienne (FTF) présentait officiellement le nouveau sélectionneur des Aigles de Carthage, Faouzi Benzarti, en compagnie de son staff. Morceaux choisis.



 Le bilan du Mondial 2018

« Pour le mondial Russie 2018, la participation de la Tunisie n’était pas catastrophique en prenant en compte le niveau du foot en Tunisie et notre entourage. Notre sélection nationale existe et participe dans des compétitions internationales. Idem pour les clubs tunisiens qui évoluent et progressent très bien. »

 Son prédecesseur Nabil Maaloul

« Je n’ai que la réussite dans mon viseur. Ma logique est de bien préparer l’équipe en comptant sur la base solide construite par Nabil Maaloul. J’étais fier du travail de mon prédécesseur. »

 Ses objectifs après ses passages éclairs au même poste en 1994 et 2010

« Cette fois-ci, la question a été réfléchie et examinée avec pour principale finalité : préparer la sélection aux prochaines échéances et bien négocier les qualifications pour la Coupe d’Afrique des nations 2019 et le Mondial 2022. Nous veillerons durant la prochaine période à travailler davantage et à partir des points positifs pour améliorer le rendement collectif et les résultats. »

 Son salaire

Le président de la Fédé, Wadii Al Jari, a par ailleurs indiqué que le salaire du sélectionneur sera le même que celui de son prédécesseur Nabil Maaloul. Autrement dit, Benzarti percevra 34 mille dinars net par mois, soit près de 11 000 euros.

 La composition du staff technique :

Sélectionneur national : Faouzi Benzarti

Entraîneurs adjoints : Maher Kanzari & Mourad Okbi

Préparateurs Physiques : Jalal Hergli & Firas Bali

Entraîneur des Gardiens : Hamdi Kasraoui

Conseiller Technique National chargé du suivi et du scouting : Mbarek Zattal

Médecin : Dr Souheil Chemli

Kinés : Akram Hbiri , Majdi Turki, Fathi Naoui, Mohamed Gharbi

Nutritioniste : Anis Yacoubi

Medecin radiologue : Dr. Montassar Mouelhi

Ostéopate : Tarak Chamseddine