La Ligue tunisienne de football a eu la main lourde avec l’Espérance de Tunis. A la suite des incidents qui ont émaillé la dernière rencontre de championnat face au Stade Tunisien (4-1), les Sang et Or se sont vus infliger une sanction de trois matches à huis clos. Les Espérantistes ont également été condamnés à régler les frais de réparation du stade Radès après les dégradations causées par leurs fans.