D’après les informations qui auraient fuité de la Fédération tunisienne, le prochain sélectionneur des Aigles de Carthage devrait être un technicien français.


Qui sera donc le sélectionneur de la Tunisie ? Alors que les spéculations vont bon train sur le nom du futur homme fort de la sélection nationale depuis l’élimination des Aigles de Carthage en barrages de la Coupe du monde 2014, le suspense devrait bientôt prendre fin. D’après GlobalNet, le nom du successeur de Nizar Khanfir, qui assure actuellement l’intérim, devrait être connu ce samedi.

Le média tunisien indique qu’une source proche de la Fédération a laissé fuiter que l’officialisation devrait intervenir ce 15 mars et que le technicien en question est français, avec « une forte possibilité que ce soit un ex-sélectionneur de l’équipe de France. » Paul Le Guen et Jacques Santini se détacheraient de la short-list complétée par Hervé Renard, Sami Trabelsi et Georges Leekens, puisque Hervé Renard a indiqué son souhait de finir la saison à Sochaux.

En reprenant les deux conditions citées précédemment, Santini serait le seul à les réunir, puisque Le Guen n’a jamais entraîné les Bleus. Alors, les jeux sont-ils déjà faits ? Rien n’est moins sûr et une surprise ne serait pas non plus à exclure, avec la possibilité Raymond Domenech. Evoqué avant même que le Néerlandais Ruud Krol n’assure l’intérim le temps des barrages au Mondial 2014, le sélectionneur de l’équipe de France jusqu’à 2010 avait été un temps pressenti, sans plus.

Mais, d’après La Presse, des dirigeants de la Fédération tunisienne l’aurait sondé dans l’optique du poste. Domenech peut-il donc être la surprise du chef ? Réponse samedi.