Umm Salal-Meghni: “Dieu merci, j’ai tenu 90 minutes”

Sur le flanc depuis de longs mois, incapable de retrouver le rythme, Mourad Meghni rongeait son frein du côté d'Umm Salal. Titulaire pour la première fois depuis longtemps, le milieu de terrain algérien a accueilli ce nul face à Lekhwiya (0-0) avec soulagement. “Ça a été dur face au leader du championnat. Lekhwiya a une bonne maîtrise du ballon alors que nous, on n’est pas bien. On a beaucoup défendu et on a même créé quelques 2 ou 3 actions. On aurait aimé créer la surprise et gagner mais ce nul nous satisfait amplement. De temps en temps, c’est bien de sortir des matches pareils, a expliqué l'ancien meneur de jeu de la Lazio à Compétition. Dieu merci, j’ai pu tenir 90 minutes. Je n’ai ressenti aucune douleur. C’est une bonne chose. J’ai beaucoup couru et défendu aussi. J’ai fait exactement ce que le coach ma demandé de faire et je suis très content. Je n’ai aucune appréhension. J’ai joué le plus normalement du monde. Je vais bien. […] L’équipe nationale, je n’y pense pas trop pour le moment. Je me concentre sur mon club.

Umm Salal-Meghni: “Dieu merci, j’ai tenu 90 minutes”
Rédaction

Issa Hayatou, Ahmad Ahmad, Patrice Motsepe… Lancée en 2010, la rédaction d’Afrik-Foot en a vu défiler des présidents de la CAF. Sa plume peut parfois être acerbe mais elle a toujours le même objectif : œuvrer au développement du football africain, sans rien cacher de ses réussites comme de ses faiblesses.