Prévu à partir de la Coupe du monde 2026, le passage de 32 à 48 qualifiés est bien parti pour avoir lieu 4 ans plus tôt, dès la prochaine édition qui aura lieu au Qatar en 2022 ! Souhaitée par le président de l’instance, Gianni Infantino, cette évolution a été approuvée ce vendredi par le Conseil de la FIFA, organisé à Miami.

Pour l’heure, il s’agit uniquement d’une recommandation mais celle-ci sera très probablement actée par le Congrès de la FIFA qui se tiendra le 6 juin à Paris. Par conséquent, le nombre de matchs du Mondial va passer de 64 à 80 et plusieurs rencontres seront délocalisées chez des pays voisins de l’Emirat. Ce passage fait en tout cas les affaires du continent africain qui disposera non plus de 5 mais de 9 ou 10 représentants.