Demi-finaliste de la Ligue des champions l’an passé, El Merreikh a subi une cruelle désillusion en étant éliminé dès les barrages retour de la Coupe de la CAF par le Kawkab Marrakech (0-2) mercredi. Vainqueurs 1-0 à l’aller mais rapidement menés au score au retour, les Soudanais se sont montrés extrêmement nerveux tout au long du match. Le 2e penalty accordé aux Marocains à dix minutes de la fin les a tout simplement fait sortir de leurs gonds…

Cible de la colère des visiteurs, l’arbitre Eric Otogo-Castane. Le Gabonais a d’abord été pris à partie par les joueurs soudanais puis victime d’une soufflante au visage adressée par un membre du staff d’El Merreikh qui avait pénétré sur le terrain… Au coup de sifflet final, l’officiel a de nouveau dû être évacué par les stadiers pour échapper à la colère des Soudanais. Des images déplorables qui devraient inciter la CAF à prononcer des sanctions exemplaires !


Coupe de la CAF : L’arbitre frappé par un… par afrikfoot