Accrochée à domicile par la JS Saoura (2-2) ce samedi en Ligue des champions, l’AS Vita Club a très certainement déclenché la colère de son entraîneur, Florent Ibenge. Surtout qu’avant la rencontre, le technicien avait déjà exprimé son ras-le-bol concernant l’heure de programmation du match, criant à l’injustice.

« On va jouer à 17h, heure de Kinshasa, mais je regrette énormément. Nous, quand on joue dans le Maghreb, ils nous mettent des matchs à 21h en plein hiver et quand eux viennent chez nous, on n’est pas capable de jouer ce match-là dans l’équité à 14 ou 15h. Donc quelque part, la CAF n’est pas juste« , avait pesté auprès de Radio Okapi celui qui est également le sélectionneur de la RDC. « Ça fait partie de ces petites choses-là qui font que parfois ça montre qu’on n’est pas encore suffisamment grand. On doit grandir et savoir imposer aussi ce qu’on nous fait ailleurs. » Le message est passé.