Recruté pour 35 millions d’euros l’été dernier, Ismaïla Sarr (21 ans) a connu des débuts particulièrement compliqués avec Watford avant de monter en puissance ces dernières semaines puis de se blesser. Les difficultés de l’ailier sénégalais sont notamment liées à un problème de communication puisque l’ancien Rennais ne cache pas qu’il a parfois beaucoup de mal à comprendre les consignes en anglais.

«Là ça va, je commence à comprendre un tout petit peu. En plus, il y a des Français ici, je parle avec eux. Mais pour dire la vérité, ce n’est pas facile du tout. La langue est difficile, ça parle vite. A l’entraînement, des fois je ne comprends rien du tout», a confié le vice-champion d’Afrique à la BBC. D’où la nécessité de trouver des petites astuces.

«Des fois, le coach appelle (les Français) Capoue ou Doucouré pour qu’ils traduisent à mon intention», a confié Sarr. Coéquipier du Lion chez les Hornets, Troy Deeney lui a récemment conseillé d’améliorer son anglais lors d’un échange sympathique avec Sadio Mané.