Werder : Naby Keita claque la porte !

L’international guinéen Naby Keita a craqué avec le Werder Brême ce weekend en marge de la 29e journée de Bundesliga.

Le mariage entre le Werder et Naby Keita tourne finalement court. Arrivé en tant qu’agent libre l’été dernier, et ce, en vue de se relancer après un dernier exercice frustrant à Liverpool à cause des blessures, le milieu du Syli National (54 capes, 12 buts) déçoit pour sa première saison dans le nord de l’Allemagne.

Le natif de Conakry n’a joué que la bagatelle de cinq matches. La faute principalement à un corps toujours aussi fragile. En effet, l’intéressé a connu pas moins de cinq pépins, dont une déchirure des adducteurs et une gêne musculaire durant la première partie de saison, lesquelles l’ont tenu éloigné des terrains pendant une centaine de jours. À cela s’ajoute plusieurs rencontres auxquelles il a assisté depuis le banc, y compris celle de la semaine passée en championnat face à Francfort.

Keita, un geste pas sans “conséquences”

La 29e journée de Bundesliga a été la goutte d’eau de trop. Ayant appris qu’il serait de nouveau remplaçant contre Leverkusen (sacré champion dimanche, à cinq journées de la fin après sa victoire), le joueur de 29 ans a complètement craqué. “Il a décidé de ne pas monter dans le bus et de rentrer chez lui”, a révélé le directeur du Werder, Clemens Fritz, dans des propos rapportés par Fabrizio Romano.

Ce coup de sang ne restera pas sans conséquence. “Nous parlerons avec Keita et son agent des conséquences et de la manière de procéder”, a en effet affirmé Fritz. Plus tard, le principal intéressé s’est exprimé via sa story Instagram, dénonçant à demi-mot de fausses informations.

Naby Keita contre-attaque !

“Depuis le premier jour de ma signature dans ce magnifique club, j’ai toujours fait preuve d’abnégation et de professionnalisme. La seule envie qui m’a toujours animé a été d’aider le club et de procurer du bonheur aux nombreux supporters, surtout en cette période où les résultats ne sont pas ceux que nous souhaitons. Depuis le début de ma carrière, partout où je suis passé, je n’ai jamais eu de problème de discipline et j’ai toujours essayé d’être exemplaire. Je n’accepterai donc que personne ne vienne ternir cette image”, peut-on lire. Dès lors, un départ en fin de saison est plus que plausible. Affaire à suivre.

Werder : Naby Keita claque la porte !
Prudence Ahanogbe

Couteau suisse de la rédaction footballistique, je perce mon trou grâce au dépassement de soi. Sur mon versant gauche, un don indescriptible pour l’écriture, un peu comme Messi, et sur le versant droit, beaucoup de travail, à la Cristiano Ronaldo.