Nouveau rebondissement dans l’affaire des matches truqués au Zimbawe. Après la suspension de plusieurs joueurs, c’est au tour de l’entraîneur de la sélection des Warriors, Norman Mapeza, de faire l’objet de sanctions. « Le bureau a décidé que toute personne figurant dans le rapport de l’Asiagate serait immédiatement surspendue et ne pourrait être en charge de l’équipe nationale avant d’être innocentée« , a annoncé le président de la Fédération zimbabwéenne,Jonathan Mashingaidze, dans une déclaration à l’AFP.