Egypte - Justice
CAF : Hayatou dans le viseur de la justice égyptienne !
Les autorités égyptiennes, qui abritent les locaux de la CAF, viennent d’ouvrir une enquête sur le président de l’instance, Issa Hayatou. Le dirigeant est suspecté d’avoir cédé des droits de retransmission à Lagardère sport sans effectuer d’appel d’offres.

Plusieurs fois cité dans des affaires douteuses mais jamais inquiété, le président de la CAF, Issa Hayatou, vient de voir la justice égyptienne ouvrir une enquête à son encontre pour abus de pouvoir ! L’Egypte, qui abrite les locaux de l’instance, accuse le dirigeant camerounais de ne pas avoir respecté la loi égyptienne qui impose un appel d’offres.

Or, l’attribution des droits de retransmission de plusieurs compétitions de la CAF aurait été cédée à Lagardère sport sans passer par cette étape. Contactée par la BBC, la CAF a indiqué ne pas avoir été informée de l’ouverture de cette enquête, tandis que Lagardère a démenti.

Ce n’est pas la première fois que cette pratique fait jaser dans le monde du ballon rond. Pour rappel, c’est une affaire de corruption et d’appels d’offres biaisés dans les droits de retransmission qui a notamment été à l’origine du Fifagate en 2015, en particulier dans la Zone Amérique du Sud (Conmebol). Actuellement dans son 7e mandat, Issa Hayatou préside la CAF depuis 1988 et a occupé le poste de président intérimaire de la FIFA d’octobre 2015 à février 2016.


Copyright © Tous droits réservés. Les informations publiées sur Afrik-Foot ne peuvent être reprises, diffusées, réécrites, ou redistribuées sans l'autorisation notifiée de la rédaction ou partenariat pré-établi. Tout contrevenant s'expose à des poursuites.


Egypte




 
en bref

zoom



lire aussi

newsletter
 

recherche
 

l'actu d'afrik.com