Avant sa visite à la FIFA programmée ce vendredi avec Sepp Blatter pour évoquer la lutte contre le racisme, le milieu de terrain ghanéen de l’AC Milan Kevin-Prince Boateng a témoigné ce mercredi au procès des supporters accusés de chants racistes lors d’un match amical face à Pro Priata, le 3 janvier dernier. « Chaque fois que je touchais la balle, j’entendais des chants qui m’étaient destinés, des Ouh! Ouh! rappelant les cris des animaux« , a-t-il raconté au tribunal de Busto Arsizio au nord de l’Italie.

Rappelons que cet incident avait poussé le Black Star et ses coéquipiers à quitter la pelouse, obligeant l’arbitre à arrêter le match. « Je pense qu’ils m’ont insulté parce que je n’ai pas la peau blanche, ça arrivait aussi en Allemagne, pour moi il s’agit évidemment de racisme« , a précisé l’ancien joueur de Portsmouth.