Après avoir été victime de racisme lors d’un match amical entre l’AC Milan et Pro Patria en janvier dernier, le Ghanéen du club lombard Kevin-Prince Boateng a quitté ses partenaires après 25 minutes de jeu. A la suite de cette énième accident, la FIFA a décidé de rencontrer ce vendredi le joueur de 26 ans pour éradiquer ce fléau et « pour échanger leurs points de vue sur la meilleure manière de combattre le racisme dans le football. La visite de Boateng intervient peu après la création de la task force antidiscrimination, annoncée par le président de la Fifa début mars, et au lendemain de la Journée internationale pour l’élimination de la discrimination raciale organisée par les Nations unies à Genève« , précise l’instance de football dans un communiqué.